Rencontrez notre équipe

Hélène Blouin

Ceinture fléchée

Pratique la technique de fabrication des ceintures fléchées depuis 2007, alors que débutait sa formation auprès de Marie-Berthe Guibault Lanoix, flécheuse de renom. 

Jean-Maurice Côté

Ceinture fléchée

C'est en 1973, après la lecture du livre écrit par Lucie Lavigne et Françoise Bourret "Le fléchée", que j'ai commencé à pratiquer le fascinant tissage aux doigts que j'ai toujours continué avec acharnement afin de garder cet art bien vivant.

Julie Lecours-Ouellet

Chapellerie

Depuis toujours, j'ai la passion des chapeaux. Dès 16 ans, je sais que je veux devenir modiste. Même si l’orienteur de mon école me dit que ce métier n’existe plus, je n’ai jamais changé d’idée.

Michelle Vallée
Broderies - crochet

J’ai toujours été passionnée des travaux ``manuels`` mais plus spécifiquement des travaux  d’aiguilles et je trouve important de transmettre le savoir de ces techniques  afin que ça se perpétue.

 

Dans la vie mouvementée actuelle, je pense qu’on a besoin de retourner aux sources.

Mélanie Bonin
Couture

Passionnée de couture et diplômée de l’école Marie-Victorin en Design de mode en 2004.

 

J’espère vous transmettre ma passion de la couture dans les cours Couture Design mode, Rideaux et Déco. 

Véronique Louppe
Dentelle aux fuseaux

Depuis toute petite avec ma maman et lors de stages artisanaux, les activités manuelles textiles m’attiraient plus que d’autres. J’ai reçu une formation académique en coupe et couture qui me sert à présent.

 

Lorsque j’ai rencontré la dentelle aux fuseaux, jeune adulte, lors d’un stage, ce fut le coup de foudre!

Danielle Bergeron & Gaétan Daoust
Filage

Artisans de la fibre depuis plus de 20 ans, avec chacun une formation en art et depuis toujours artistes passionnés de la laine, de la filature et du tricot.

Nous partageons notre savoir sur la transformation de la laine selon les techniques ancestrales de filature à partir du fuseau et du rouet. 

Céline Desjardins

Teintures végétales et naturelles

Amoureuse de la couleur et passionnée de la teinture végétale et naturelle, j'ai étudié la teinture naturelle sur laine durant 6 ans auprès de Marie-Berthe Guibault-Lanoie à Berthierville, flécheuse chevronnée et teinturière.

 

La compréhension de la couleur est ma plus grande passion. Je m'y consacre maintenant à temps plein et mes découvertes sont toujours magiques. Au plaisir de vous rencontrer pour parler de couleurs et de teinture !

Danielle Rochon
Machine à tricoter Tissage

Passionnée par les arts textiles depuis ma très jeune enfance, c’est à l’âge de 13 ans que j’apprends à tisser, filer et teindre les fibres. 

 

Depuis 2012, je me passionne pour les machines à tricoter circulaires, ces machines qui ont servi à nos ancêtres pour tricoter des bas envoyés aux soldats durant les 2 grandes guerres.  

Aujourd’hui retraitée, je réalise ce grand grand projet d'avoir une école pour partager ces passions pour les métiers d’arts textiles traditionnels et transmettre le savoir-faire artisanal.

Christiane Huel

Tricoteuse

Depuis mon adolescence, je me suis intéressée au tricot.  Je suis une curieuse de tout ce qui se fait en tricot, je visite toutes les boutiques de laine et les festivals de la fibre partout où je passe même en Europe lorsque j’en ai l’occasion.

Après avoir pris ma retraite de l’enseignement primaire, maintenant je m’amuse à transmettre cette passion en donnant différents cours de tricot allant du débutant à avancé.

Nathalie Levasseur
Vannerie

Elle transpose dans une vision contemporaine et multidisciplinaire des savoir-faire ancestraux qui ont été transmis de génération en génération par les différentes cultures du monde.

 

Elle a ainsi acquis divers savoirs et techniques en relation avec les pratiques traditionnelles du terroir : tels que la restauration de fonds de chaises, ainsi que tous les principes botaniques qui entourent la culture et la cueillette des matières premières à la vannerie. 

Ceinture fléchée traditionnelle, adultes

Hélène Blouin, Flécheuse

Pratique la technique de fabrication des ceintures fléchées depuis 2007, alors que débutait sa formation auprès de Marie-Berthe Guibault Lanoix, flécheuse de renom. 

L’importance qu’elle accorde à la préservation de cette technique l’amène à participer à de nombreuses démonstrations publiques. 

En 2014, elle remporte le concours La Trade, organisé par l’Association des artisans de ceinture fléchée de Lanaudière afin de mettre à la disposition du grand public, une ceinture fléchée à facture ancienne. 

 

Depuis 2016, elle enseigne aussi à l’école Métiers & Traditions de Longueuil ce savoir-faire unique.

Ceinture fléchée traditionnelle, enfants

Jean-Maurice Coté, Flécheur


Je suis né à La Sarre, en Abitibi. Électricien de métier, je ne me dirigeais pas du tout vers le tressage de ceintures fléchées. C'est en 1973, après la lecture du livre écrit par Lucie Lavigne et Françoise Bourret "Le fléchée", que j'ai commencé à pratiquer le fascinant tissage aux doigts que j'ai toujours continué avec acharnement afin de garder cet art bien vivant. En 1975, j'ai joint les rangs de l'amicale artistique de l'Outaouais pour ensuite me joindre à la très sélecte Association des artisans de ceinture fléchée de Lanaudière, dont je suis président.


Depuis trente-huit ans que je pratique cet art, j'ai fait de fréquentes présentations au Musée d'Agriculture Canada à Ottawa, au Musée canadien des civilisations à Gatineau, à la fête d'antan d'Aylmer et à la maison de la culture de Gatineau, sans compter les fêtes de quartier et une exposition dans un mini-musée temporaire. La presque totalité de mes œuvres a été donnée en cadeau ou pour des collectes de fonds, etc. Quelques-unes ont été vendues à faible prix, dont une à un collectionneur.

Chapellerie

Julie Lecours-Ouellet, Modiste et chapellière (Les Créations Sydéral)

Depuis toujours, j'ai la passion des chapeaux. Dès 16 ans, je sais que je veux devenir modiste. Même si l’orienteur de mon école me dit que ce métier n’existe plus, je n’ai jamais changé d’idée. Comme il n’y a pas d’écoles qui donnent des cours de chapellerie, je m'inscris au Cégep De Maisonneuve en sciences humaines et commence des recherches dans l’espoir de trouver quelqu’un qui accepterait de m'apprendre ce métier. Après plusieurs recherches, je trouve finalement une modiste, Mme Élyse De Lafontaine, qui accepte de me donner des cours privés. Elle m'apprend à travailler les feutres, les pailles, le buckrum et les tissus. Ainsi que tous les autres aspects du merveilleux monde de la chapellerie.

 

Après 1 an dans ce domaine, je change pour aller étudier en design de mode à l’Institut Supérieur de Design de Mode. Pendant deux ans, j'apprends les techniques de patron, moulage et confection, ce qui m’aide dans la création de chapeaux en tissus. Pendant cette période, je suis également des cours de broderies et de smoking, ainsi que des cours sur le travail de la fourrure.

Couture Design mode, Déco

Mélanie Bonin, Couturière

​Passionnée de couture et diplômée de l’école Marie-Victorin en Design de mode en 2004.

Depuis, j’ai travaillé comme couturière dans une boutique de location ou l’on confectionnait des costumes de style médiéval, d’Halloween, de films ainsi que des vêtements d’époques.

 

J’ai également effectué des modifications et des réparations de vêtements de tous genres et été formatrice sur le fonctionnement et l’utilisation de machines à coudre.

J’espère vous transmettre ma passion de la couture dans les cours Couture Design mode, Rideaux et Déco. 

 

Dentelle aux fuseaux

Véronique Louppe, Dentellière (Étranges dentelles)

Depuis toute petite avec ma maman et lors de stages artisanaux, les activités manuelles textiles m’attiraient plus que d’autres. J’ai reçu une formation académique en coupe et couture qui me sert à présent. Lorsque j’ai rencontré la dentelle aux fuseaux, jeune adulte, lors d’un stage, ce fut le coup de foudre! En 1976, en Belgique, ce n’était pas encore le renouveau de cette technique. J’ai continué de manière autodidacte avec l’aide de livres. Je pense maintenant que cet apprentissage, seule à découvrir et à décomposer les patrons de dentelle, est une excellente formation pour comprendre la technique.

 

Au Québec, j’ai suivi plusieurs stages, dont ceux dispensés par deux dentellières étrangères de renommées qui m’ont poussée à la création. Anne-Marie-Verbeeke de Bruges et Pamela Nottingham d’Angleterre m’ont enseigné la théorie de leur dentelle, par le dessin, uniquement. Je suis enchantée de ce type de formation. J’ai donc créé mes premières dentelles en 1996. 

Filage au fuseau et au rouet

Danielle Bergeron et Gaétan Daoust, Fileurs artisans de la fibre (Le Terroir à laine)

 

Nous sommes des artisans de la fibre depuis plus de 20 ans, avec chacun une formation en art et depuis toujours artistes passionnés de la laine, de la filature et du tricot. Ayant participé à plusieurs événements culturels et historiques dans les musées et festival de la région avec toujours la mission de perpétuer la tradition de la filature dans la créativité et la passion. 

Nous partageons notre savoir sur la transformation de la laine et du mohair selon les techniques ancestrales de filature. Le lavage, le cardage, la teinture et le filage à partir de fuseau et du rouet. 

Notre bergerie «Le Terroir à Laine » avec ses moutons et chèvres mohair nous permet de produire des fibres locales très appréciées.


Quand on file la bonne humeur, on file le bonheur.

Machine à tricoter circulaire, Tissage, Initiation aux arts textiles

Danielle Rochon, Tisserande et Tricoteuse antique du Québec

Passionnée par les arts textiles depuis ma très jeune enfance, c’est à l’âge de 13 ans que j’apprends à tisser, filer et teindre les fibres. C’est une dame de Sainte-Scholastique, Marguerite Laframboise-Drouin qui m’a enseigné l’art du tissage, j’étais sa plus jeune élève comme elle disait. L’atelier de tissage lui rendra hommage.

 

Depuis 2012, je me passionne pour les machines à tricoter circulaires, ces machines qui ont servi à nos ancêtres pour tricoter des bas envoyés aux soldats durant les 2 grandes guerres. Je suis membre de l’Association des Tricoteuses Antiques du Québec fondée par Nicole Drolet, dont la mission est de faire revivre ces vieilles machines pour que jamais ne soit oublié le travail de ces femmes du début du 20e siècle.

 

Aujourd’hui retraitée, je réalise ce grand grand projet d'avoir une école pour partager ces passions pour les métiers d’arts textiles traditionnels et transmettre le savoir-faire artisanal.

Multi-techniques (broderies, dentelle aux fuseaux et tissage)

Gisèle Moyen, artisane multidisciplinaire

J'ai 76 ans, je fais de l'artisanat depuis ma petite enfance ayant été élevée au couvent. J'ai occupé le poste de responsable et formatrice au Comité Arts Textiles de la Fédération 16 durant plus de 18 ans. Je suis très multi-techniques, broderie de toutes sortes, tricot, crochet, tissage, dentelle aux fuseaux.

 

Je donne présentement des cours à la maison et c'était un rêve de retransmettre mon savoir. Pour ça, la patience ne me manque pas. J'aime partir une formation de A à Z

Multi-techniques (broderies, crochet et tricot bas)

Michèle Vallée, Artisane brodeuse, tricoteuse.

Je suis diplômée de l’Institut Familial et Social et j’ai  enseigné à la Commission Scolaire de Montréal pendant quelques années, ce qu’on appelait à l’époque l’ Enseignement ménager. J’ai aussi donné des cours de couture et broderie dans des centres de Loisirs et à l’Ecole Progressive, quand le programme  est devenu Economie Familial.

Plus récemment, j’ai été co-propriétaire  de la boutique Les Brodeuses à Montréal pendant 10 années et nous avons fait partie du réseau des Economusées pendant 5 ans . J’étais également professeure à la boutique. A la fermeture, j’ai continué à  donner des cours de broderie et de tricot à différents endroits.

 

J’ai toujours été passionnée des travaux ``manuels`` mais plus spécifiquement des travaux  d’aiguilles et je trouve important de transmettre le savoir de ces techniques  afin que ça se perpétue. Dans la vie mouvementée actuelle, je pense qu’on a besoin de retourner aux sources.

Michèle est absente pour la session d'automne, elle sera de retour dès janvier !

Tissage sur métier basse-lisse

Marie-Hélène Nowlan, Tisserande (Unicorn Woven Textiles)

 

Passionnée et autodidacte, elle a toujours baigné de par ses loisirs dans les arts textiles.

Couture, petits points, crochet, tricot, broderies et passionnée de portage, elle a d’abord appris à tisser pour le plaisir. Soucieuse d’offrir une belle qualité de vie à ses 3 enfants et une meilleure conciliation travail-famille, l’idée d’en faire une profession a fait son chemin.

De sa passion du tissage et du portage est né Unicorn Woven Textiles. Entreprise qui compte désormais 4 métiers à tisser ainsi qu’une division pour la vente de fil soit Unicorn Weaving Yarns. La teinture des fils à la main est également une de leur spécialité.

Tricot débutant, intermédiaire et avancé

Christiane Huel, Tricoteuse

 

Depuis mon adolescence, je me suis intéressée au tricot.  Issue d’une famille où plusieurs membres avaient des talents artistiques et en ont même fait leur métier, je me passionne depuis 50 ans pour ce passe-temps créatif.  J’ai réalisé de nombreux projets garnissant ma garde-robe et celle de mon entourage au fil des ans.

Je suis surtout une autodidacte du tricot mais j’ai appris le tricot grâce à ma marraine qui avait sa propre boutique. Depuis, j’ai fait de nombreuses  rencontres qui mon permis d’en apprendre davantage. J’ai pris également plusieurs formations me permettant de raffiner mes connaissances techniques. Je suis une curieuse de tout ce qui se fait en tricot, je visite toutes les boutiques de laine et les festivals de la fibre partout où je passe même en Europe lorsque j’en ai l’occasion.

De plus, j’ai travaillé dans une boutique de laine, après avoir pris ma retraite de l’enseignement primaire,  et maintenant, depuis deux ans, je m’amuse à transmettre cette passion en donnant différents cours de tricot allant du débutant à avancé.

Tricot crochet - Mochilas style Mayuu (Colombien)

D’origine colombienne, j’ai grandi au sein d’une famille dont les femmes étaient passionnées pour la couture, la broderie et la décoration; ma mère et ma tante dessinaient et faisaient de belles robes pour les neuf filles de la famille, spécialement pour le mois de décembre. Nous étions donc très fières de porter leurs créations personnalisées aux goûts de chacune d’entre nous.

 

Au secondaire, j’ai eu le privilège d’avoir une excellente professeure qui m’a appris la technique du crochet en profondeur en considérant mon apprentissage quasiment comme une discipline. Ses exigences étaient supérieures et ce n’était alors pas facile au début, mais lorsque je voyais mes créations finales, je réalisais que tout ce travail ardu en valait grandement la peine.

 

Dans mon temps libre, j’ai continué à développer mon sens créatif, je suis toujours à la recherche de nouvelles techniques et d’applications diversifiées du crochet soit dans la bijouterie, les vêtements ou la décoration. C’est d’autant plus grâce à cela que j’ai trouvé les «Mochilas», la signification culturelle si intéressante pour les Wayuus de ces sacs typiques et les techniques transmises de génération en génération.

Le plaisir de créer chaque sac m’apporte des moments merveilleux de sérénité qui me transportent même à la méditation. D’autant plus, ce plaisir de réaliser mes créations permettent aux personnes qui les portent d’avoir non seulement un sac unique, mais aussi de recevoir cette belle énergie que je veux transmettre à travers chaque réalisation.

Vannerie

Nathalie Levasseur, Vannière (Racine du monde)

 

Ses assemblages sculpturaux et ses installations intègrent diverses substances végétales, animales, et minérales, confrontant l’humain à son milieu naturel et culturel dans une perspective de conscience environnementale. Elle transpose dans une vision contemporaine et multidisciplinaire des savoir-faire ancestraux qui ont été transmis de génération en génération par les différentes cultures du monde. Elle a ainsi acquis divers savoirs et techniques en relation avec les pratiques traditionnelles du terroir : tels que la restauration de fonds de chaises, ainsi que tous les principes botaniques qui entourent la culture et la cueillette des matières premières à la vannerie. Insatiable chercheuse, elle parfait ses formations de vannerie auprès de maîtres anglais, français, américains et japonais.

 

Récipiendaire de plusieurs bourses et prix du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, elle compte à son actif plusieurs expositions solos et collectives au Canada, au Japon, en France et en Espagne. Passionnée par la transmission, elle fait partie du répertoire gouvernemental artiste à l’école et a offert à ce jour de nombreuses conférences, formations, stages et mentorats reliés à son médium.

Please reload